Pour Le Nouvelliste, ArcInfo, La Liberté et La Côte, cette augmentation de la fréquentation correspond à un pourcentage à deux chiffres. 

Le site du journal La Côte compte en moyenne 180'000 visiteurs uniques (UUpM) par mois. Soit une augmentation de 41% par rapport à 2018, année où le nombre d’utilisateurs mensuels atteignait déjà en moyenne les 128'000. Les chiffres sont tout aussi réjouissants pour ArcInfo, avec une augmentation de 22%, le nombre de visiteurs par mois passant de 258'000 à 315'000, et pour Le Nouvelliste, avec une augmentation de 39% (455'000 visiteurs en 2019 contre 328'000 en 2018). Les chiffres pour les utilisateurs uniques par semaine suivent la même tendance.


Le Nouvelliste et ArcInfo font partie de la combinaison ROC (Romandie Combi). La Liberté, également membre de Romandie Combi voit ses audiences digitales fortement augmenter cette année, avec en moyenne mensuelle 239’000 visiteurs uniques en 2019-2 soit 87% de plus qu’en 2018-2 (128'000). 

Le succès de l’information digitale locale

Ces titres connaissent, entre 2018 et 2019, une forte augmentation de leur audience digitale respective. 

Plusieurs facteurs viennent expliquer cette réussite chiffrée. D’abord, ces titres réalisent d’importants efforts pour fournir à leur lectorat du contenu pertinent, impactant et de qualité.

Ensuite, les titres se mobilisent pour continuer leur digitalisation tant sur les réseaux sociaux que par leurs newsletters quotidiennes. Depuis 2018, les journalistes travaillent d’abord pour le digital. Leurs articles sont mis en ligne dans les meilleurs délais, pour toujours plus de réactivité vis-à-vis de l’actualité locale. Ils sont ensuite adaptés pour la version papier du journal. 

Les équipes rédactionnelles se concentrent donc de plus en plus sur le contenu de leur site internet, pour proposer des pages toujours plus pertinentes. Les sites de la régie publicitaire impactmedias proposent de l’information locale de qualité, à laquelle les lecteurs sont de plus en plus attachés.

Une régie publicitaire d’envergure

Grâce à un lectorat fidèle et concerné, les communications sur ces supports se révèlent puissantes. La régie publicitaire impactmedias aide et accompagne les PME, artisans, grandes entreprises et institutionnels, à communiquer efficacement via ces médias locaux, leaders dans leurs régions respectives. 

Aujourd’hui, impactmedias est devenue la plus grande régie de Suisse romande puisqu’elle compte dans ses rangs 70 spécialistes des médias locaux. Elle assure à celles et ceux qui veulent communiquer une visibilité unique, auprès d’un public ciblé et intéressé par l’information locale. Elle met tout en œuvre pour soutenir et accélérer les performances de ses annonceurs, aussi bien romands que nationaux.

Impactmedias leur propose et met en œuvre des solutions très variées, allant des dispositifs digitaux au print en passant par des sites internet et de l’affichage. Après chaque action, impactmedias réalise des reporting quantitatifs et qualitatifs, qui permettent la mesure d’efficacité de ces dispositifs. « Grâce à l’augmentation nette du trafic sur nos sites, nous assurons à nos clients, sur les marchés locaux, une visibilité unique dans le monde numérique », confirme Laurent Claron, directeur de la régie impactmedias. « Avec des temps de lecture atteignant jusqu’à 25 minutes par mois, les annonceurs bénéficient de temps d’exposition efficaces pour la diffusion de leur message auprès d’un public attentif et engagé. »

Grâce aux excellents résultats d’audience dévoilés par l’étude NET-Metrix, impactmedias voit l’arrivée de la nouvelle année avec optimisme et sérénité. « En 2020, nous allons continuer à accompagner de plus en plus d’annonceurs