Avec 332'000 lecteurs cumulés, Romandie Combi reste la combinaison suprarégionale N°1 de titres payants en Suisse romande, devant Top2 Romandie et Le Matin Dimanche. Fruit d’une stratégie éditoriale qualitative et fortement axée sur l’information locale, ce résultat souligne l’attachement des lecteurs aux contenus exclusifs et régionaux.
 
Les résultats de l’étude MACH Basic 2020-2 récemment publiés le démontrent : la mutation du lectorat print en Suisse romande continue et affiche un nouvel équilibre dans le paysage médiatique romand. Alors que Top2 Romandie perd 26'000 lecteurs et le Matin dimanche 16’000, Romandie Combi (Le Nouvelliste, La Liberté, ArcInfo, Le Journal du Jura, Le Quotidien Jurassien) progresse de 3'000 lecteurs. Comptabilisant 332'000 lecteurs cumulés, la combinaison affiche un taux de pénétration de 46.6% dans sa zone de diffusion (zones économiques REMP 13 à 16).
 
 
« Ces bonnes nouvelles sont le résultat d’un travail de longue haleine sur un produit qualitatif », commente Laurent Claron, directeur d’impactmedias, régie publicitaire de la combinaison ROC. « Mise en place en 2019, la stratégie éditoriale des titres du groupe semble aujourd’hui s’avérer payante. Les thématiques proposées tout au long de l’année, abordant des problématiques régionales (élections communales, dynamisme des régions, logement) autant que sociétales (durabilité, environnement, égalité hommes-femmes), en parallèle de l’actualité semblent avoir conquis notre lectorat. Nous nous efforçons de placer nos marques médias au coeur de nos régions. La proximité avec nos lecteurs fait partie depuis toujours de l’ADN de nos titres. Il est réjouissant de voir nos efforts ainsi récompensés. » 

Une implantation forte dans les cantons

Au bénéfice d’un lectorat fidèle composé à 90% d’abonnés, les titres qui composent Romandie Combi sont tous leaders dans leurs zones de diffusion, avec des taux de pénétrations allant de 40% à 52% selon les titres. Dans le détail, Le Nouvelliste confirme sa robustesse en Valais, affichant 111'000 lecteurs quotidiens du support papier et journal digital. A Neuchâtel, ArcInfo demeure stable, avec 62'000 lecteurs quotidiens comptabilisés en 2020. Le Journal du Jura perd 2'000 lecteurs au bénéfice du Quotidien Jurassien, qui voit ainsi son lectorat total monter à 43'000. A Fribourg, La Liberté enregistre un léger recul de 3%, son importante audience print passant de 102'000 lecteurs quotidiens à 99'000.

De bon augure pour le marché publicitaire 
 
« L’excellente santé de la combinaison Romandie Combi, reflet de la satisfaction des abonnés sensibles au contenu qualitatif local, est bien évidemment une aubaine pour les annonceurs. Cette dernière se reflète également positivement sur les audiences digitales en forte progression. » Romandie Combi s’affiche ainsi véritablement comme une ressource de choix pour la valorisation de messages publicitaires. La tendance dynamique et positive illustrée par ces récents résultats donne un bon indice aux acteurs des marchés locaux et du national pour leur prochaine planification média.
 

Pour tous renseignements complémentaires :

Charlotte Tonini, responsable communication impactmedias :